23/5/20

Tu n’es plus un enfant.
Attendre d’autrui des câlins
pour apaiser la peine de vivre,
ce n’est plus raisonnable
sauf à leur offrir quelque chose d’important
comme de l’argent ou ton patrimoine génétique.

Mais de ta famille, point.
On n’est pas là pour exprimer de la tendresse,
mais peut-être, en testant
les uns sur les autres
toutes les formes de violence sociale,
une certaine solidarité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s