12/9/20

Le corps ne nous appartient pas,
c’est ce qui donne envie de le faire souffrir
et jouir, pour s’échapper par les trous qui nous restent
(l’offrir peut-être en demeure à autrui,
pour celles qui peuvent).

L’esprit ne nous appartient pas, il vibre
à travers nous quand il veut,
nous laissant mornes le reste du temps.

Alors le nous est haïssable
et pour le détruire,
on peut s’astreindre à une discipline
extérieure ou bien simplement s’oublier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s