6/10/20

Les images et les sons dont l’addition compose la conscience
ne sont pas non plus nous pas plus
que les formulations verbales dont nous nous ennivrons
croyant par elles connaître le monde, ô folie pure.

Mais c’est difficile de rester
observateur muet tout le temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s