11/11/20

Drame dans la barbe ! Une touffe
de poils qui dépasse, je sors les ciseaux
et rabote, affine, aligne et tranche
jusqu’à couvrir le lavabo de vestiges poivre et sel.

Influencé peut-être par le Nord indien,
j’alloue à ma pilosité virile
des attentions de nourrice
obsessive et perfectionniste

et comprend mieux le précepte sikh
qui consiste à ne jamais la tailler.



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s