27/12/20

Triste d’un amour qui s’ignorait
jusqu’à l’instant de sa disparition
ou du moins de la forme qui l’aurait
extrait de cet impénétrable en soi.

Se découvrir inconnaissable,
fait seulement d’une expérience qui échappe
dans un présent qui toujours s’absente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s